Ok

By continuing your visit to this site, you accept the use of cookies. These ensure the smooth running of our services. Learn more.

Thursday, 11 July 2019

ALEFA MADAGASIKARA

ALEFA BAREA!

Barea, c’est le nom de l’équipe nationale malagasy de football. Il s’agirait d’une espèce de bovidé de Madagascar, endémique ou non, je n’en sais rien. Sauvage dit-on et il en resterait quelques têtes aux fins fonds des régions de l’Androna, du Bongolava et du Melaky.

 

Alefa ! C’est un cri d’encouragement comme allez-y, vas-y, ou « go on ».

 

Pour la première fois de son histoire, Madagascar participe à la Coupe d’Afrique des Nations, la CAN 2019, qui se déroule en Egypte. Le pays des pharaons a abrité ces jeux pour la première fois, il y a 60 ans, en 1959. La toute première édition a été organisée au Soudan en 1957, la coupe ayant été remportée par la même Egypte qui a battu l’Ethiopie en finale.

 

Et en 2019, c’est la grande aubaine pour Madagascar. Les Barea de Madagascar rencontrent les Aigles de Carthage aux  quarts de finale.  L’enthousiasme est partout. Un engouement soudain au football est constaté. Le ballon rond a réussi à créer un élan de solidarité inouï chez un peuple déchiré par le fanatisme politique. La victoire aux huitièmes de finale sur l’ancien Zaïre a ravi la vedette à la fête de l’indépendance, 11 jours plus tôt.

 

Certainement, cette révélation de l’équipe « malagasy » a suscité beaucoup de curiosité. Je me rappelle la question que m’a posée une amie allemande, en 1982 exactement. Elle m’a demandé s’il y a des voitures à Madagascar. En 2018, des étudiants strasbourgeois ironisent comment une malagasy arrive en France : à la nage ou en voilier ! Je suis sûre que la mappemonde a connu une explosion de consultation.

 

Alors, après le flash ou la saga Barea, c’est selon, je vous propose de découvrir Madagascar d’une autre manière. Voyez ces images d’une portion de son beau paysage. Je vous invite à venir admirer ses faunes et flores, à goûter aux saveurs de sa gastronomie, à apprécier l’hospitalité de sa population, à faire connaissance de sa culture, pas très africaine, pas très asiatique, pas très arabe, pas très occidentalisée, mais malagasy. Malagasy tout court.

 

Essayez Andasibe, une localité située à 130 km à l’Est de la Capitale, Antananarivo. La forêt humide abrite toujours quelques espèces de lémuriens, de reptiles et de quelques oiseaux. L’air est pur, le grand calme et la sécurité déstressent. Des guides locaux vous accompagnent pour les visites des parcs, jour ou nuit. Ils comprennent le français et l’anglais. Un large choix de sites d’hébergement facilite votre séjour.

 

J’aimerais faire la promotion de mon pays, Madagascar, via ses atouts touristiques. La quiétude de la campagne et le brouhaha des villes s’accommodent pour faire le charme de cette grande île de l’Océan indien.

 

Il n’y a pas que les Barea.

 

Alefa Mada !

23:55 Posted by Rondro H REGNIER | Tags: alefa barea, can 2019, madagascar, egypte, quarts de finale, aigles de carthage | Comments (0) |  Facebook | | | |