Ok

By continuing your visit to this site, you accept the use of cookies. These ensure the smooth running of our services. Learn more.

Saturday, 18 August 2012

TON PROBLEME

 

Ton problème, c'est que tu te donnes à fond dans tout ce que tu entreprends. Comme ça, tu as l'air ridicule et tu es une proie facile pour les calculateurs. Tu ne peux pas t'empêcher de partager tout ce que tu sais et ce que tu as ; tu es ce volontaire qui anticipe tout. Tu es ce débrouillard qui remue ciel et terre pour trouver une réponse aux questions des autres. Tu sais pertinemment et consciemment que tu n'attends vraiment rien en retour. Ce qui te fait mal le plus, c'est que l'on te dise en face que personne n'a demandé ta contribution ! Tes soi-disant apports, industrie, numéraire, physique, tu les as donnés de ton plein gré. N'espère surtout pas te faire rembourser un jour. Et encore, comment les valoriser ? S'il y a des frais communs à payer, attends-toi à voir une division arithmétique au centime près. Equité oblige. A moins que tu joues à l'imbécile en faisant plus pour sauver la face de tout le monde : ça ne regarde que toi. Ce que tu as avancé dans le passé, c'est ton affaire. Si tu as eu le malheur de recevoir quoi que ce soit de la part de quelqu'un, on te le rappellera tout le restant de ta vie puisque c'est valable for a lifetime !

Ton problème, c'est que tu te contentes facilement des petits compliments précurseurs de grands et complexes services. Apparemment oui, mais l'autre se trompe profondément, ou fait semblant d'y croire comme tout bon manipulateur.

Ton problème, c'est que tu es suffisamment perspicace pour y voir clair, mais que tu as un cœur et une conscience. Et voilà ton plus grand défaut ...

LARMES.jpg

 

En ligne le 15/06/2012

 

16:30 Posted by Rondro H REGNIER (Bozy Boléta) | Tags: ingratitude | Comments (0) |  Facebook | |

The comments are closed.