Ok

By continuing your visit to this site, you accept the use of cookies. These ensure the smooth running of our services. Learn more.

Saturday, 18 August 2012

PARDON DITES-VOUS ?

 

Pardon, grand pardon ... Des mots ou des gestes très en vogue, des mots et des gestes sincères ou diplomatiques.

En tout cas, ça n'a aucun sens par ici. Je suis de ceux qui ont du mal à s'excuser, à implorer le pardon, et donc à passer facilement l'éponge et faire comme si de rien n'était. Puisque je fais partie de ces gens qui n’ont pas adopté la parade facile « tsy misy tsy diso » (l’erreur est humaine), ou l’échappatoire simpliste « tsy mora ny manao zavatra » (ce n'est pas facile de réaliser une chose), souvent énoncées lorsqu’on a failli à quelque chose.

 

La raison est simple, très simple.

 

Si un acte est accompli, c’est, soit d'une façon délibérée, soit par inadvertance, donc involontaire. Et en toute honnêteté, où est la place des excuses dans ces deux cas ? Si l'on a fait exprès, pourquoi demander pardon par la suite ; si l'on a commis des erreurs, l'on a fait tort à autrui sans même s'en rendre compte : pourquoi faudrait-il se mettre à genoux pour s'arracher un semblant de pardon ...
S’il le faudrait seulement pour la forme sans toucher au fond, à quoi ça sert ? A servir l’hypocrisie qui est un élément de définition du savoir-vivre.

 

Toute blessure laisse une cicatrice. Les salons d'esthétique peuvent bien l'effacer, la camoufler, sans pour autant gommer l'histoire, la blessure intérieure qui resurgit là où l'on ne s'y attend pas. Que pourra faire le Pardon ?

BLESSURE.jpg

Pardon dites-vous ?

 

 

 

En ligne le 25/03/2010

 

 

 

16:15 Posted by Rondro H REGNIER (Bozy Boléta) | Tags: pardon, blessure | Comments (0) |  Facebook | |