Ok

By continuing your visit to this site, you accept the use of cookies. These ensure the smooth running of our services. Learn more.

Saturday, 18 August 2012

LA DECHIRURE

 

J'ai toujours marché à contresens, il en sera de même cette fois-ci. Avec l'âge, ces gens de mon entourage se préparent pour l'après mort en se rapprochant de Dieu. Quant à moi, tout mon parcours ne m'a pas encouragée à avancer davantage dans cette direction, hélas. Tout ce qui a été fait est plus que suffisant pour faire de moi une super comblée, s'il n'en tenait qu'à cela. Comme on dirait en Malgache : "Be izay raha nanambina".

D'abord, pourquoi s'occuper du posthume alors que l'on a encore une existence à gérer ? A force de négliger la vie présente en rêvant tout le temps à l'au-delà, on verra bien la mort venir à coup sûr !! N'est-il pas une attitude démissionnaire, voire suicidaire, donc meurtrière ? N'est-il pas dit de ne pas se préoccuper du lendemain ? Qu'ont-ils alors fait de tous ces enseignements ?

Issue d'une famille étiquetée chrétienne, éduquée dans des écoles confessionnelles, engagée dans pas mal d'associations cultuelles, je me demande aujourd'hui où est-ce que j'en suis. Je me garderai de dire quoi que ce soit à ce propos. A chacun d'évaluer à un moment donné de sa vie les résultats de ses propres convictions. Il faut vraiment du courage pour le faire puisque c'est tout un édifice qui est à remettre en question.

Je suis vraiment désolée de devoir m'écarter des sentiers battus. J'avoue que ça me fait très mal, bien mal, de constater que je dois m'arrêter là pour ne pas empirer les dégâts. Je garderai toutes les bonnes choses acquises. Je crois qu'il est donné à tout être humain sensé la faculté de discerner ce qui est bon du mauvais. Pas forcément besoin d'appartenir à un groupe social particulier.

Alors, j'irai mon petit bonhomme de chemin, toute seule comme toujours, avec comme seul compagnon ma conscience.

Je respecterai les reliques de ce passé qui a quand même marqué une bonne partie de ma vie : les bibles et publications chrétiennes, les statuettes et autres articles et gadgets religieux, les poèmes et autres expressions de témoignages, …

Je n'y toucherai pas.

Jusqu'à nouvel ordre, qui sait.

Jusqu'à un éventuel revirement puisque je suis de ceux qui pensent que seuls les imbéciles ne changent pas d'avis.

 

En ligne le 17/05/2010 – 13h21

 

 SOLITUD.jpg

 

 

 

 

 

Commentaires :

 

Vous savez, on peut être croyant et pétri de doute. Croyant sans église ou communauté. La liberté est belle, et la conscience est un cadeau. Il faut se chercher et se réaliser, "Dieu" (puisque c'est ainsi qu'on le désigne) est là-dedans aussi. Bonne chance à vous et bonne route.

 

NEOTHENE – 17/05/2010 -13h35

 

 

 

 

 

16:00 Posted by Rondro H REGNIER (Bozy Boléta) | Tags: neothene | Comments (0) |  Facebook | |