Ok

By continuing your visit to this site, you accept the use of cookies. These ensure the smooth running of our services. Learn more.

Thursday, 23 May 2019

AUTREMENT DECRIT

Chacun a sa perception et la définition de la Communication. Le dénominateur commun est qu’il y a un message à faire passer, de l’émetteur au récepteur. Une communication est bonne et réussie s’il n’y a aucune ambiguïté. Le message est clair pour les deux parties, sans équivoque, sans devinette, sans explications supplémentaires ou complémentaires. Dans le cas où il y aurait des zones d’ombre, on se parle sans complexe, sans appréhender aucune réplique du genre « tant pis si tu ne comprends pas (rien), va chercher, va pleurer ».

Je parle de communication journalistique, plus précisément radiodiffusée. Alors là, il n’y a pas de dialogue. L’animateur d’antenne, quel que soit le titre qu’il veut qu’on lui colle, est maître de son micro. Il y en a qui balancent carrément que les auditeurs sont libres de zapper s’ils ne sont pas contents. Vrai, et le fait de prêter l’oreille aux émissions ne signifie pas toujours qu’on les apprécie (dans le sens premier), oui, effectivement on apprécie (évaluer). C’est selon. Mais dans tout cela, la communication est médiocre si à la base, un mur de réserve s’érige …

Cela n’a jamais été le cas avec Ismaël RAZAFINARIVO, de la station ANTSIVA. Cela fait 20 ans que j’essaie de ne rater aucune de ses chroniques. Et aucun de ses propos ne m’a offusquée. Je ne demande nullement à être caressée dans le sens du poil, cela n’enrichit personne. Quelqu’un a dit « il y a une manière très élégante pour parler d’une chose la plus horrible ». Cela définit Ismaël. Je ne partage pas toutes ses convictions, mais j’admire sa façon d’aborder les sujets, sa façon d’argumenter, entre deux soupirs éloquents. Vraiment pédagogue, il fait des exposés bien ficelés. Loin d’être pédant, sans fausse modestie, authentique et spontané, il sait capter mon attention. Oui, je parle de moi. C’est mon blog, non ? Il est dit que ce qui se conçoit bien s’énonce clairement. Il vient à bout de tout ce qu’il annonce, jamais de queue de poisson.

Sérieux, posé, spirituel, correct, ordonné, méthodique, respectueux, courtois, cultivé, … Ismaël RAZAFINARIVO réunit les qualités que j’exige d’un bon communicateur. C’est sa face publique qu’il a su entretenir pendant des années. Pour ne pas dire « jamais », je dirais qu'il laisse entrevoir très rarement sa vie privée. Les anecdotes personnelles sont glissées très exceptionnellement. J’adore ce côté neutre et effacé qui me ressemble.

J’espère qu’il ne changera pas, qu’il ne changera plus si en 20 ans il a su me fidéliser autant. Qu’il reste toujours le même Ismaël, même si autrement coiffé, un de ces quatre matins …

15:00 Posted by Rondro H REGNIER | Tags: ismaël razafinarivo, radio antsiva, ny marina | Comments (0) |  Facebook | | | |