Ok

By continuing your visit to this site, you accept the use of cookies. These ensure the smooth running of our services. Learn more.

Saturday, 18 August 2012

ANDRY RAJOELINA

 

ANDRY TGV.jpg

Je ne le connais pas personnellement. Il n'est ni de ma famille, ni de mon quartier. Nous vivons dans deux mondes différents. Nous ne sommes pas non plus de la même promotion scolaire, mais je peux dire que l'on est de la même génération.

 

Je commençais à le remarquer lors des soirées Live qu'il organisait. Déjà, une personnalité qui retiendra mon attention venait de naître. Andry TGV. Jusqu'à présent, ma perspicacité dans ce sens n'a pas encore failli. Et ses succès se suivent et ne s'arrêtent pas. Pionnier des grands panneaux publicitaires qui ont vraiment changé le paysage médiatique de Madagascar, il n'a pas eu que des admirateurs. Copié, piégé, saboté : c'est ce qui attend tout entrepreneur innovant. Je me souviens de tout ce qu'il a enduré.

 

Responsables de Sociétés, nous nous retrouvons souvent dans le hall de l'espace Entreprise d'une grande banque de la Capitale. Je l'ai tout de suite reconnu. Effacé, discret, loin d'être un m'as-tu vu, il restait debout pour laisser la place aux femmes et aux aînés. Mais j'ai tout de même remarqué la qualité et la classe de tout ce qu'il avait sur lui. J'ai précieusement gardé le magazine qui avait fait un grand reportage sur son mariage avec Mialy Razakandisa.

 

Plus tard, j'ai entendu ma sœur parler au téléphone à un certain Monsieur Andry. Elle préparait alors le championnat de rallye automobile. Elle ne connaissait pas Andry Rajoelina en personne. Elle l'a juste contacté en tant que Dirigeant d'Entreprises dans le cadre d'une demande de sponsoring. Et Injet a toujours été littéralement le partenaire de l'image de l'équipage féminin dont faisait partie ma sœur. Il n'est nullement pas question de reconnaissance pour faveur obtenue (par ma soeur, entendez !) si je suis plutôt de son côté. J'ai bien saisi l'aspect humain et confiant du personnage.

 

La malveillance d'un capitaine d'industrie agro-alimentaire de la place qui aurait pu être son père l'a propulsé à la tête de la Mairie de la Capitale en 2007. Presque tout Tana a voulu exprimer que l'on a assez de ces nouveaux riches surgis de nulle part, à peine instruits qui friment et méprisent tout le monde. Et la galère s'empire.

ANDRY ET MIALY.JPG

 

2009, il arrive à la tête du pays, non sans embûches. Des fanatiques du Président déchu n'en démordent pas et ne sont pas prêts d'admettre que leur gourou a abdiqué la couronne. La haine est d'ordre subjectif. Et c'est le grand problème de ce peuple. Combien d'âmes bien nées compte-t-il ce pays ? Puisque par ici, la valeur attend bien le nombre des années. Il faudrait revoir l'histoire : le Pasteur Andriamanjato n'avait pas 30 ans quand il entrait dans des fonctions politiques, le Marin Ratsiraka n'avait pas 40 ans, sans oublier les José Andrianoelison, Ivo Razafimahefa qui étaient non seulement jeunes mais célibataires, et j'en passe.

 

Andry Rajoelina a quand même 35 ans, marié et père de trois enfants. Et qui ose dire qu'il est trop jeune et immature pour être Président ? Moi-même, j'ai occupé des postes à responsabilités bien avant mes 25 ans, certains diront mieux. Après une très simple analyse d'une citoyenne ordinaire, je tire les conclusions ci-après. C'est la personne-même de Andry Rajoelina qui dérange et que l'on déteste. Des gens qui se regroupent en mouvances de toute appellation ne le font pas par conviction politique. Ils sont animés par une aversion si profonde qu'ils arrivent jusqu'à former des alliances contre nature, telles le mariage de la carpe et du lapin, juste pour exprimer que leur problème est purement d'ordre interpersonnel ! Il s'agit d'une jalousie latente éclatée au grand jour. Parmi ces détracteurs, j'en connais qui à 40 ans gagnent à peine leur vie, qui s'abritent encore sous le toit parental, c'est-à-dire loin d'être autonomes. La plupart de ces gens font partie du club des perdants, ceux du passé comme ceux du présent ! Il s'agit de femmes qui n'ont pas eu la chance d'avoir un mari, un frère ou un fils pareil. Il s'agit de jeunes qui n'auront jamais la trempe de cette envergure. Il s'agit de vieillards qui ne peuvent plus se rattraper. Je passe sous silence la prestance, le physique du couple Andry Rajoelina. Je peux dire qu'il a tout à 35 ans. Soyons honnêtes, admettons-le et ne soyons pas jaloux.

ANDRY DJ.jpg

 

Alors, on peut dire tout ce que l'on veut : Fozaorana, Ralikiliky (Lucky Luke), Lavasanga, Radomelina, Tégévendrana, Deejay … Mais il ne faut pas omettre qu'il a réussi à renverser celui qui se croyait indéboulonnable, quoi qu'on dise.

 

Moi, j'admire les tombeurs des grands.

 

 

 

 

 

En ligne le 30/04/2010

 

13:30 Posted by Rondro H REGNIER (Bozy Boléta) | Tags: andry rajoelina | Comments (4) |  Facebook | |